Il s’agit d’une puce électronique qui offre une méthode d’identification permanente pour nos animaux. Cette minuscule capsule d’environ la grosseur d’un grain de riz comprend une puce informatique dans laquelle se trouve un code alphanumérique unique et propre à l’individu qui le possède. Quant à la procédure, la micropuce est insérée à l’aide d’une seringue, sous la peau entre les omoplates. L’injection n’est pas plus douloureuse qu’un vaccin ordinaire, l’animal ne ressent généralement qu’un inconfort durant quelques secondes. Cette technique peut être pratiquée à tout âge. Afin de rendre le tout sécuritaire, la micropuce est stérilisée et composée de matériaux biologiquement inertes. À ce jour, les fabricants ont réussi à mettre au point le procédé et dispose maintenant de micropuces antimigratoires diminuant de beaucoup la possibilité de déplacement. En soit, la micropuce n’a pas de batterie interne, elle est simplement activée lorsqu’elle reçoit de l’énergie provenant du lecteur ou du scanneur. Donc, elle a une durée de vie beaucoup plus grande que celle de l’animal en question. En plus d’être efficace, la micropuce est une méthode d’identification permanente qui ne s’efface ou ne se perd pas! Les renseignements sur les propriétaires peuvent être repérés immédiatement dans la base de données associée à la micropuce.

 

Dans le cas d’un animal perdu, celui-ci doit être confié à une société de protection d’animaux ou une clinique vétérinaire qui pourra  »scanner » l’animal afin de déceler la présence d’une micropuce. Si l’animal est doté de cette méthode d’identification, un code unique s’affichera. Il faut alors composer un numéro sans frais pour obtenir le service de recouvrement pour ainsi retrouver dans la base de données le nom du propriétaire de l’animal perdu. Ce service est accessible 24 heures sur 24!

 

À QUOI SERT LA MÉDAILLE ALORS?

Tout simplement parce qu’elle est complémentaire. La micropuce demande un délai plus long puisqu’elle nécessite que l’animal soit vu dans un établissement ayant un lecteur de micropuces. Quant à la médaille, elle fournit des informations immédiatement visibles à la personne qui aura trouvé l’animal et vous pourrez donc être informés plus rapidement.

 

PETIT RAPPEL…

Afin de vous assurer de bien retrouver votre animal, vous pouvez en tout temps mettre à jour vos coordonnées qui sont enregistrées via le site internet du fournisseur de la micropuce. Il en est de même si l’animal changeait de propriétaire. Les coûts reliés au micropuçage peuvent varier selon les frais d’enregistrement dans la base de données. En général, les coûts demeurent raisonnables. N’oubliez pas que certains pays exigent cette méthode d’identification!

 

POUR PRÉVENIR LES FUGUES

Parce qu’il est toujours mieux de prévenir que de guérir, le rappel doit être l’une des premières techniques inculquées à votre animal. Il doit absolument revenir vers vous lorsque vous l’appelez! Une chose à retenir également, quand votre chien revient vers vous après l’ordre de rappel, renvoyez-le jouer à nouveau. L’erreur serait de l’attacher ou de rentrer directement à la maison. Le chien assimilerait alors l’ordre « au pied »  avec le fait d’être rattaché ou de rentrer. Il faut toujours qu’il y ait du plaisir, que le chien y gagne quelque chose au début.  Ensuite cela pourra être fait de façon plus aléatoire. Le commandement « reste » serait également très utile lorsque vous voulez que votre chien soit tranquille près de vous quand vous effectuez des travaux dans la cour et que vous n’avez pas nécessairement le temps de garder vos yeux sur lui. Sinon, vous pourriez envisager l’option d’attacher votre chien à l’aide d’une très longue corde qui lui permettrait de circuler sur le terrain. Dans le cas d’une cour clôturée, il ne faut pas oublier de vérifier régulièrement la présence de dénivellations qui permettraient des issues possibles pour votre animal. En fournissant quotidiennement une période suffisante d’exercices physiques et mentaux à votre animal, celui-ci sera sans doute beaucoup moins porté à fuguer.